Céphalées

Les céphalées sont plus connues sous le nom de “maux de tête”. Elles peuvent devenir un véritable handicap pour les patients. Céphalée de tension, céphalée secondaire, maladie de Horton, migraines… Il existe différentes formes de maux de tête. Le traitement repose la plupart du temps sur la prise de médicaments

Troubles de la Mémoire

Les troubles de la mémoire appelés également troubles mnésiques ou perte de mémoire sont une altération de la capacité soit à mémoriser un fait nouveau, soit à retrouver un souvenir, soit à faire les deux. Ainsi, la personne ne se rappelle plus certains faits récents ou des souvenirs anciens, ou les deux à la fois.

Parkinson

La maladie de Parkinson est une affection du système nerveux central (cerveau) qui entraîne progressivement des anomalies du mouvement comme des tremblements, des mouvements lents et difficiles (akinésie), et une raideur de tout le corps.

Alzheimer

La maladie d’Alzheimer se caractérise par la mort de certains neurones, les cellules du cerveau, impliqués dans la mémoire.

Cette mort cellulaire s’amplifie au fur et à mesure que la maladie s’aggrave et peut entraîner la perte de certaines fonctions comme la mémoire, le raisonnement, le langage, le jugement et l’humeur.

Épilepsie

Les traitements médicamenteux ont pour objet de faire disparaître les crises ou au moins de réduire leur fréquence et/ou leur intensité. Il existe de nombreux médicaments actuellement disponibles qui sont efficaces dans environ trois quart des épilepsies, c’est-à-dire qu’ils suppriment les crises pourvu que les patients respectent certaines règles de vie (en particulier une bonne compliance, un sommeil suffisant, éviter la prise de toxiques épileptogènes,…). La mise en route d’un traitement se discute au cas par cas en fonction du risque de récidive après une première crise et s’impose dans certaines circonstances en particulier lorsqu’il y a répétition de crises rapprochées qui peuvent aboutir à ce que l’on nomme un état de mal épileptique.

Dans certains cas, le traitement pourra être arrêté sous contrôle du médecin car une épilepsie peut guérir. Dans d’autres cas, l’épilepsie peut persister malgré un traitement bien conduit et adapté. On parle alors d’épilepsie pharmaco-résistante. La surveillance du traitement repose avant tout sur la consultation régulière d’un spécialiste qui évaluera l’efficacité et la tolérance du traitement en s’aidant éventuellement d’examens complémentaires.

Maladies Inflammatoires du système nerveux 

  • Les maladies inflammatoires du cerveau, la plus fréquente est la sclérose en plaques,  sont dues à des processus primaires qui provoquent une inflammation sans qu’il n’y ait de facteur de déclenchement normal.
  • Le traitement comprend des médicaments pour contrôler l’inflammation, les symptômes et les effets secondaires.